Archives de
Catégorie : Assurance et Objets connectés

Répercussion des objets connectés sur l’assurance

Répercussion des objets connectés sur l’assurance

Répercussion des objets connectés sur l’assurance

assurance digitale

Les objets connectés et assurance ont connu une avancée remarquable dans le secteur de l’automobile.Dans de nombreux pays en Europe, les voitures sont déjà équipées de boîtiers connectés qui recueillent des informations sur chaque conducteur, dont le comportement au volant, l’environnement de conduite et les distances parcourues.

Le but est de diminuer les risques de sinistres et d’encourager les conducteurs à adopter une conduite plus responsable.En effet, la prime d’assurance automobile est par la suite adaptée en fonction de leurs habitudes au volant. Dans les années à venir, l’assurance auto pourrait délaisser les objets connectés au profit de la voiture connectée.

L’assurance habitation commence à suivre cette voie en s’appuyant sur des dispositifs domotiques connectés d’un côté pour alerter à distance les occupants en cas d’intrusion, de fuite de gaz, de court-circuit et autres incidents pouvant mettre en danger les occupants ou causer des dommages matériels, voire l’écroulement de la maison.

Pourquoi les objets connectés impactent l’assurance?

De l’autre côté, ces dispositifs pourront aider les assureurs à connaitre le style de vie de leurs clients pour mieux sécuriser le logement et prévenir les sinistres. Les primes d’assurance habitation sont adaptées en fonction du mode de vie des assurés.

Côté santé, les assureurs ont pris conscience de l’importance des bracelets connectés dans le quotidien des gens pour surveiller la santé, suivre le traitement et adopter un nouveau mode de vie avec plus d’activité physique.

Contrairement aux assurances auto et habitation, l’idée n’est pas d’adapter les primes d’une mutuelle selon le mode de vie des assurés même si c’est le cas aux États-Unis, mais plutôt de prévenir les maladies et de suivre des traitements.

Les assurés sont plus responsables de leur santé et le risque d’accident de santé est limité. Et pour récompenser les assurés pour leur effort à adopter un meilleur comportement, une baisse de prime est envisageable.