Lorsque les objets connectés transforment le business model traditionnel de l’assurance MHR

Lorsque les objets connectés transforment le business model traditionnel de l’assurance MHR

De part nature, les objets connectés dans la domotique étaient développés pour accroitre le confort des occupants et diminuer la facture énergétique du ménage. Mais avec l’évolution de la technologie, la maison connectée est devenue une grande opportunité pour l’assurance multirisque habitation. C’est un fait, l’objet connecté a un impact positif sur la prime d’assurance habitation en limitant les risques. Ces dernières années, les assurances MHR ont revu leurs offres pour s’adapter à ces nouvelles technologies. Elles proposent des formules adaptées et plus avantageuses pour les souscripteurs. Dès la construction de la maison donc, il est nécessaire de prévoir ces installations et s’adresser à des professionnels couverts par une garantie décennale auto entrepreneur ou entreprise. Système d’alarme, caméra de surveillance, détecteur de fumée, détecteur de fuite d’eau et verrouillage de porte, autant d’appareils domotiques qui peuvent actuellement commandés à distance depuis son smartphone. Un simple geste suffit pour connaitre l’état de son logement. Le système d’alarme connecté n’a plus rien à voir avec l’alarme classique. Il offre une plus grande sérénité et une sécurité optimale surtout lorsqu’on est dehors. L’alarme connectée est paramétrable et alerte le propriétaire sur son smartphone en cas d’intrusion ou de tentative d’effraction. Couplé à une caméra de surveillance connectée, ce dispositif permet donc de réagir dans l’immédiat afin d’empêcher un cambriolage. Un détecteur de fumée et de dégât des eaux permet d’éviter les dommages causés par le feu ou l’eau. Un détecteur de fumée réagit immédiatement en cas de déclenchement d’incendie dans le logement tandis qu’un détecteur de dégât des eaux se déclenche lorsque l’eau s’écoule sur le sol suite à une fuite d’eau par exemple. Il est aussi possible d’accroitre la sécurité d’une maison connectée en optant pour un verrouillage de porte connecté offrant l’opportunité au propriétaire de laisser entrer ou pas les personnes qui sonnent à la porte pendant son absence.

Une prime d’assurance plus basse pour moins de risques

En plus de prévenir les risques, les appareils domotiques connectés constituent un gage de sérieux de l’assuré auprès de son assurance. La mise en place de tel dispositif donne ainsi confiance à l’assureur. Une maison connectée génère moins de risques de vol, de dégâts des eaux, de bris de glace, d’incidents électriques … Avec une maison connectée, la compagnie d’assurance MRH pourrait baisser la prime. En effet, les assureurs calculent la cotisation en fonction des risques. Et lorsque le risque de sinistre est réduit à son minimum, l’assuré peut réaliser une économie sur sa prime d’assurance. Les compagnies d’assurance ont adapté leur offre en proposant eux-mêmes les objets indispensables pour sécuriser une habitation, dont la caméra de surveillance couplée à une alarme qui est généralement proposée en packs d’assurance MHR sous différentes formules selon les besoins des propriétaires. Le pack basique comprend le matériel et la prime mensuelle, le coût peut grimper si le propriétaire souhaite se faire équiper d’autres équipements supplémentaires. Ces offres sont dépourvues de franchise en cas de sinistre étant donné que tout ce qui se passe dans la maison au moment du sinistre est filmé. De plus, la clause d’inhabitation de 60 jours pour la résidence principale ne s’applique plus en cas de vol pendant l’inoccupation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *